Cancer : quelles solutions contre la chute des cheveux ?

Chimiothérapie, radiothérapie, etc. Nombreux sont les traitements contre les cancers qui ont comme effet secondaire, la chute totale des cheveux. Vient alors le moment de la prise de décision pour les patientes et les enfants  atteints d’un cancer: porter une perruque/un foulard/un turban ou bien rester avec le crâne chauve ? 70 à 80% des patientes font le choix du camouflage et ne souhaitent pas s’exposer tête nue.

On vous propose de faire le point sur les dernières innovations permettant d’apporter des solutions alternatives afin de vivre la perte des cheveux avec un peu plus de douceur.

Perte des cheveux et traitements cancers : en savoir plus sur le casque réfrigérant

Pour beaucoup, les cheveux sont le symbole de la féminité. Celles qui ont à affronter un cancer du sein, se sentent bien souvent doublement atteintes dans leur corps de femme, entre la perte de leur(s) sein(s) et celle de leurs cheveux.

Dans le cadre de certains protocoles de traitement du cancer par chimiothérapie (à retrouver sur le site de l’Institut Curie, plus d’infos sur les différents traitements possible contre le cancer), l’équipe soignante peut proposer aux patients le port d’un casque réfrigérant (appelé également casque réfrigéré).

Ce casque a été mis au point dans le but de réduire la perte des cheveux. Comment ? Le froid de ce bonnet glacé réduit l’afflux sanguin dans le cuir chevelu, ce qui a un effet sur la quantité de produits toxiques responsables de la chute des cheveux, affectant les cellules.

Son efficacité va dépendre de plusieurs paramètres et notamment :

– des molécules utilisées et des modes d’administration de la chimiothérapie

– de la nature des cheveux des patients et de leurs longueurs

– de la bonne gestion du protocole de soin par l’équipe soignante (à appliquer sur cheveux mouillés, il faut que le bonnet reste froid tout le temps que va durer l’administration du traitement).

Le froid glacial ressenti n’est pas sans effet secondaire non plus. Maux de tête, douleurs oculaires ou cervicales, etc. peuvent être ressentis lors du port du casque.  

Face à certains types de cancers (leucémies, tumeurs ou métastases au niveau du cuir chevelu, certains cancers enfants, etc.), le port de ce casque est contre-indiqué. Renseignez-vous auprès de votre équipe médicale.

Perruques, foulards, turbans : les autres solutions contre l’alopécie

Si les modèles de perruques en cheveux naturels restent encore à l’heure actuelle hors de prix (entre 700 et 3000 euros), il existe d’autres solutions plus abordables contre la perte des cheveux, que ce soit suite à un cancer du sein ou du poumon par exemple.  

En ce qui concerne les perruques synthétiques, une étude datant de 2015 et réalisée par l’Institut National du Cancer, montre que quoique plus abordables, leur prix reste 3 à 4 fois plus cher que le montant pris en charge par la Sécurité Sociale.

Heureusement un réseau d’entraide se développe. Plusieurs sites communautaires proposent notamment des collectes de perruques, afin d’en faire bénéficier les patientes qui n’ont pas la possibilité d’acheter une perruque (www.josephinebeaute.com, monreseau-cancerdusein.com ou encore rose-association.fr).

Pour celles qui souhaitent adopter le foulard ou le turban, on trouve de plus en plus de tuto pour apprendre à le nouer joliment et à faire différentes coiffures.

Sur le site http://lesfranjynes.com/, vous trouverez également des franges de cheveux associées à de jolis turbans, qui vous aideront à mieux vivre l’alopécie (perte totale des cheveux. Vous y trouverez des modèles pour les adultes, mais aussi pour les enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée . Les champs obligatoires sont marqués (requis):

Back to Top